No Steak – Le livre qui a tout changé

le

Ce soir je voudrais vous faire partager mon expérience sur ma transition vers le végétalisme. Je suis consciente que chacun est sur un chemin qui lui est propre et avance à son rythme mais il est inconcevable aujourd’hui de ne pas se poser la question de consommer ou non des produits d’origine animale. Avec tout ce qui a été mis en lumière, celui qui choisit délibérément de manger de la viande, du poisson (et autres produits d’origine animale), ne peut le faire sans savoir ce que cela induit. Seul celui qui vit coupé de notre civilisation peut ne pas être au courant mais avec les moyens de communication que nous avons à notre disposition, nul ne peut ignorer la souffrance que nous infligeons aux animaux.

Loin de moi l’idée de juger l’autre –et mes proches savent combien cela est vrai-, je souhaite juste partager mon cheminement personnel et ma réflexion!

J’ai déjà fait un petit résumé dans la rubrique « A propos » mais pour aller plus loin, voilà ce qu’il en est…

Lorsque j’ai fait le choix de changer de mode de vie et d’alimentation, bien-sûr que j’ai eu peur des carences, de perdre les saveurs que j’aimais, de me retrouver avec une cuisine fade et pauvre en recettes. J’ai donc passé du temps à chercher sur des blogs, dans des livres , sur YouTube et petit à petit j’ai appris à cuisiner végétalien comme j’aurais appris à cuisiner Japonais ou Indien…

No steak – Le livre qui a tout changé et que je vous invite à lire. Il m’a apporté une tout autre vision de la situation et m’a surtout rassurée sur les carences et les bienfaits du régime végétalien.

De mon côté, j’ai observé un bien être tant sur le plan physique que mental, que je n’avais pas ressenti depuis bien longtemps. J’étais également heureuse de me dire  » Je ne participe pas à cette souffrance, à cette plaie écologique et à la détérioration de ma santé » . 

Etant sportive, j’avais également peur de « fondre » et de perdre en performances mais le nombre d’athlètes vegan, leurs témoignages et mon vécu au quotidien m’a permis de garder confiance et aujourd’hui je peux affirmer que jamais je n’ai régressé. J’ai même gagné en énergie, vitalité, efficacité, récupération et muscles.

Sur le plan social, il s’est avéré que tout le monde s’est intéressé à mon nouveau mode de vie et personne n’est resté indifférent. Lorsque je suis invitée, chacun veut relever le défi de gâteau au chocolat, risotto  ou autres petits plats vegan. Et j’avoue qu’ils sont plutôt doués 😉

Non! ma vie sociale n’est pas morte à cause du veganisme bien au contraire !

Chacun est différent et chacun doit faire son expérience… Nous sommes à une époque où tout est possible, où vous trouverez les réponses à vos questions sans difficulté et où nous avons le pouvoir de faire changer les choses !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me laisser des commentaires et je vous répondrai avec plaisir ♥

 

2 commentaires Ajoutez le votre

  1. isa dit :

    J’ai toujours eu envie d élire ce livre, pourtant je n’ai pas encore franchi le pas…merci pour ton article, qui remet ce livre en haut de ma pile de livres à lire 😉

  2. Magui dit :

    Tu ne seras pas déçue ! Merci pour ton commentaire 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *